Lundi 20 Février 2016


... Au sujet de la PCH - 30h- Aides humaines.

Depuis plusieurs jours , dans les différents médias sociaux ( Vidéo FaceBook, @mèls etc..) il est discuté sur l'idée d'une nouvelle forme de paiement du forfait de la PCH-30h- aides humaines.
Celle-ci serait payée sous forme de chèques CESU. (Chèque Emploi Service Universel) Mais ce n'est pas encore appliqué à notre connaissance....

C'est le Département de la Marne (51) , suivi par d'autres ( il est cité les Départements 33, 44, 06, 59 notamment) qui auraient commencé à introduire le principe de paiement par chèques CESU. (informations données par le SIELS51 et concernant le département 51)

Rappelons cependant que cette prestation de compensation "aides humaines" de 30h/mois est attribuée sous la forme
d'un forfait et qu'en la circonstance, un contrôle de son utilisation ne peut être fait à postériori.et qu'il n'est réclamé aucun justificatif d'utilisation (Il est seulement demandé de répondre aux conditions d'attribution définies par le décret 2010-16 du 07 Janvier 2010)

Ce forfait "aides humaines" de 30h ( 1h= 12,57 euros) est très importante pour les personnes sourdes qui en bénéficient. Cela leur permet de rémunérer une personne lui venant en aides en toutes circonstances, ponctuellement et à n'importe moment du jour ou de la nuit.
L'intervention d'un interprète en LSF est recommandée pour traduction avec des interlocuteurs dont les échanges conversationnels ne doivent pas être déformés ni divulgués ( principe de confidentialité, de neutralité et respect de la déontologie de l'interprète).

S'agissant d'une intervention "légère" mais demandant, malgré tout, l'aide d'une tierce personne pour traduire ou aider la personne sourde à comprendre et à prendre une décision à bon escient, il est également normal de rétribuer cette personne pour la dédommager des frais qu'elle peut avoir à supporter pour assurer cette aide humaine. (Beaucoup de personnes prennent sur leurs congés ou sur leurs heures de récupération.)

Si le principe de paiement par CESU peut être une facilité administrative pour certains, cela devient une contrainte non demandée et surtout un frein d'application sur le terrain exprimé par des personnes sourdes non habituées à l'utilisation de ce genre de "truc administratif".

Il faut et nous exigerons que les personnes sourdes aient la liberté de choisir et ne pas se voir imposer un mode de paiement qu'elles n'ont pas souhaité.

A suivre....

°°°°°°°°°°°°

Le Président du MDSF est intervenu sur FaceBook ce lundi 22 Février 2016 et sur ce sujet. Voir ci-dessous:

Bjr à tous, - En tant que Président du MDSF je me permets d'intervenir dans le débat - Tout d'abord, il faut distinguer 3 formes d'avis qui s'expriment.- d'un coté les services d'interprètes qui veulent défendre au maximum leur pain et leur emploi et interviennent directement ou indirectement auprès des Conseils Départementaux pour leur "expliquer" le bon coté des choses ( le CESU) pour eux- Et de l'autre coté il y a les personnes sourdes qui ont besoin d'une aide humaine pour leur permettre de pouvoir choisir leur mode de communication avec la personne DE LEUR CHOIX.- Le 3ème avis provient de ceux qui n'ont pas besoin d'interprète en LSF, LPC, ou aidant à la communication mais qui se mêlent d'un sujet qui ne les concerne pas... donc des fouteurs de m...de.
Alors il faut rappeler 2 choses également- 1)- cette PCH 30h/mois c'est l'UNISDA qui l'a réclamé dans une réunion au Ministère de la Santé en Aout 2005- Et C'est moi personnellement en tant que Secr. gal de l'UNISDA qui l'avait réclamé à cette réunion- Les personnes aveugles touchaient depuis très longtemps déjà l' ACTP (entre 800 et 900 euros !!)- la loi de 2005 a réformé les conditions d'attribution de cette prestation en appliquant le principe de 30h/mois pour les personnes sourdes et 50h/mois pour les personnes aveugles ( Taux horaire de 12,57 euros de l'heure) - Cette PCH a été déclarée comme FORFAIT donc ne nécessitant pas de contrôle a posteriori- COMME LES ALLOCATIONS FAMILIALES !!
En résumé, les personnes sourdes doivent obtenir le libre choix du mode de paiement de cette PCH - aides humaines- c'est à dire en virement bancaire comme d'habitude ou sous la forme de chèques CESU- et si le service à la personne par CESU devenaient obligatoire, alors il faudra que le service d'interprètes fonctionne 24h/24 - 7 jours sur 7 et 365 jours par an et sous un délai de 1h après la demande du service concerné. - sinon les sourds seront toujours dans l'attente d'un rendu de service pendant 10/15/21 jours après... OUI, en région parisienne c'est déjà comme cela...
- bien le bonjour à tous et n'oubliez pas de consulter régulièrement le site du MDSF -
www.mdsf.org

Retour page d'accueil
Informations et Défense des droits et à la citoyenneté des Sourds de France - Défendre la langue des Signes française - Pour l'égalité des droits et des chances à participer à la vie sociale, culturelle et aux loisirs- Cours d'intiation à la Langue des Signes Française et à la formation sur l'accueil des personnes sourdes et malentendantes en diretion des entreprises et collectivités territoriales.