Pasted Graphic

Jeudi 06 Juillet 2017-

Pour le 2ème fois en 8 jours seulement, les 3 associations représentatives de personnes sourdes, UNISDA, MDSF et FNSF,
se sont réunies au siège du CSA et ont échangé avec les principaux représentants des chaines de télévisions.


C'est sous la Présidence de
Mme MÉMONA HINTERMANN -AFFÉJEE, Membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel que se sont faits les échanges de points de vues et présentation des besoins en attente entre les représentants associatifs nationaux-
- Pour le MDSF :
René BRUNEAU, Président
- Pour l'UNISDA,
Cédric LORANT, ancien Pdt de l'UNISDA
- Pour la FNSF :
Raphaël MENDES
et les représentants des chaines de télévisions.

En résumé ( un CR, fait par le CSA, sera prochainement diffusé) :

1)- Il a été proposé de récupérer les noms des personnes à contacter dans chaque chaine et d'en communiquer la liste aux associations.
2)-
Mme MÉMONA HINTERMANN -AFFÉJEE a demandé de trouver rapidement les moyens et conditions d'employer des personnes handicapées ( les sourds également) dans des activités créées par les différentes chaines TV. Il a été annoncé qu'une vingtaine de personnes handicapées pourraient trouver un emploi dans les 3 années à venir. c'est un début.
Les associations ont demandé que la priorité devait être portée sur l'emploi de journalistes sourds afin de mieux adapter l'information envers les publics sourds et concernés.

3)- France-Info proposera en début de 2018, des émissions en Replay sur internet traduites en LSF et S/T
4)- M. CURIEN Membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel, présent, a parlé de l'accessibilité numérique dans le futur proche avec la possibilité de pouvoir choisir la présence ou non de la traduction en LSF par simple appui d'une touche sur la télécommande.
5)- Il a été proposé que des contrôles de qualité des émissions en LSF soient faits périodiquement par des personnes désignées, habilitées et compétentes. ( en réflexion pour le moment...)
6)- Il a été réclamé que les retours de remarques sur la qualité des sous-titrages et de la LSF soient faits par les associations nationales mais sans interdire les réclamations individuelles des téléspectateurs envers les chaines TV qui ne respecteraient pas suffisamment les 2 chartes officielles de qualité.
7)- Le Président du MDSF a largement insisté pour que la place de l'interprète en LSF occupe 1/3 de l'image totale sur l'écran ( comme sur LCI) - Il a montré quelques photos prises le mercredi 05 Juillet dernier où l'interprète était petit et "coincé" en bas et à droite de l'écran
( voir)- Il a demandé à l'ensemble des responsable de chaines de bien réfléchir et de respecter la charte de qualité de la LSF signé en Février 2014.

La réunion se termina vers 11h45

m:P1050745m:P1050749

      Les représentants du CSA ( à gauche ) et (à droite) les représentants des diverses chaines de télévisions ( TF1-FranceTélévisions, C+- FranceInfo- M6 etc...)


Vendredi 30 Juin 2017-

Dans le cadre des nombreuses réclamations exprimées par les personnes sourdes et malentendantes au sujet de la qualité du S/T dans les émissions des chaines de télévision ainsi que l'absence d'émission traduite en LSF, le CSA a organisé 3 réunions successives :
    
 1. Première réunion, le 19 juin - Réunion avec les chaînes et leurs prestataires qui sera l’occasion d’évoquer leurs résultats, leurs difficultés et leurs engagements en matière d’accessibilité ;
     2. Deuxième réunion, le 30 juin - Réunion avec les principales associations de personnes sourdes ou malentendantes : elles pourront présenter leurs revendications, réagir au compte rendu de la précédente réunion avec les chaînes etc. ;
     3. Troisième réunion, le 6 juillet - Réunion avec les représentants des chaînes et des associations afin de dresser le bilan du cycle de réunions.

  • Ce jour, 30 Juin, étaient présents :


- Pour le MDSF :
René BRUNEAU, Président
- Pour l'UNISDA,
Cédric LORANT, ancien Pdt de l'UNISDA
- Pour la FNSF :
Walis KOTRA et Raphaël MENDES

Pour le CSA :
Géraldine VANHILLE et Manon CONAN

1)- Les échanges ont notamment été ciblés sur la qualité du S/T des programmes diffusés sur la TNT en direct.
2)- Sur la quantité peu satisfaisante et un volume encore trop faible de programmes interprétés en LSF.
3)- Sur l'insuffisance des programmes consacrés à l'actualité électorale et les débats politiques qui devraient être rendus accessibles ( sous-titres et LSF).

Il a été proposé la création d'une commission d'évaluation de la qualité de l'interprétation en LSF par des personnes sourdes ayant une compétence et une expérience de la LSF et de personnes entendantes maitrisant parfaitement la LSF pour évaluer la qualité de traduction - message orale --> traduction LSF.

L'ensemble des associations présentes ont demandé que des emplois de journalistes sourds communiquant en LSF et animant un journal d'informations spécifique pour les publics sourds, soient créés.

Durée de la réunion 1h 30 environ.

- LIRE :
- La note d'orientation - cycle sourds ou malentendants.docx
- Compte rendu de la réunion du 19 Juin avec le CSA et les chaines de télévisions
- Annexe 1- CSA_Etude accessibilité 2017-19 avril 2017.pdf

Photo en fin de réunion
Pasted Graphic 1


RETOUR PAGE ACCUEIL
Informations et Défense des droits et à la citoyenneté des Sourds de France - Défendre la langue des Signes française - Pour l'égalité des droits et des chances à participer à la vie sociale, culturelle et aux loisirs- Cours d'intiation à la Langue des Signes Française et à la formation sur l'accueil des personnes sourdes et malentendantes en diretion des entreprises et collectivités territoriales.