GRAND DÉBAT NATIONAL
organisé par le Président de la République, E. MACRON

Pas de sous-titrage... pas de traduction en LSF
sur les retransmissions en direct à la télévision.

Les citoyen-enne-s sourds et malentendants encore oubliés...!!


Pasted Graphic

Alors que les gilets jaunes manifestent encore dans les rues et les carrefours pour demander plus de justice fiscale et sociale, le Président de la République organise depuis quelques jours, des rencontres régionales avec plusieurs centaines de Maires dans une ville désignée.
Cela s'appelle " Le Grand débat national "
Mais, les personnes sourdes et malentendantes, citoyens à part entière comme des dizaines de millions de françaises et français, en sont encore EXCLUS !!

Le nouveau Président du MDSF, Valentin TONIZZO, ayant reçu de nombreux appels de personnes sourdes lui demandant d'intervenir auprès des divers responsables politiques et médiatiques a aussitôt demandé des explications à une personne médiatrice à BFMTV qui participait à l’émission en direct.
cette personne nous a rapidement répondu..
Voici,
en résumé, sa réponse...
.................

......Pour ce qui concerne l’accessibilité en général : BFMTV a des obligations spécifiques définis en commun accord avec le CSA
-
4 journaux accessibles par jour, dont 1 journal accompagné en LSF du lundi au vendredi et qui sont aujourd’hui parfaitement respectées avec un bon niveau de qualité (y compris sur le délai pour le sous-titrage).
- À noter que
BFMTV fait beaucoup de choses en plus (notamment en période électorale).

Sur le sujet des interventions du Président de la République, et pour votre information,
Les services de l'Elysée et sur demande du Président de la République, ont ajouté à ses services l’an dernier une équipe d’interprètes LSF, dont nous avons tous encouragé l’utilisation.

La Présidence de la République
continue d’adopter le recours à la LSF pour les interventions présidentielles, et c’est une avancée très positive qu’il faut accompagner (chaînes et associations).
 
Nous devons également vous rappeler que lors des vœux présidentiels du 31 décembre 2018 dernier, par exemple, et suite au problème que vous nous avez signalé en fin d’année précédente ( sous-titrage par dessus l'image de l'interprète), ce problème a été supprimé et toutes les chaînes qui ont diffusé les vœux avec S/T et avec la LSF bien séparés.
Ce n’était pas parfait (cadre encore trop petit) mais c’était la preuve d’une réelle prise de conscience. Le CSA a beaucoup œuvré également pour que ça marche.

 
Pour l’instant, la nouveauté d'introduction de la LSF par l’Élysée débute... et reste encore limitée aux discours venant du Palais de l’Élysée.
Mais c’est vous et à nous d’encourager l’extension de ce recours à la LSF pour que toutes les interventions présidentielles soient accompagnées, y compris pour les échanges similaires au Grand débat national.

Nous continuerons de rester à votre écoute et à vous aider du mieux qu’il nous sera possible.

Bien cordialement
Le Médiateur Next tv - BFMTV


................. 
Réponse du MDSF
Le MDSF est satisfait pour ces réponses apportées par le Médiateur de Next tv - BFMTV. -
Nous saluons les efforts progressifs et faits par cette chaine de télévision.
BFMTV est une chaine privée et non encore concernée par l’obligation du S/T comme il est indiqué dans l’article 74 de la loi du11Février 2005 (N° 2005-102)

Retour à la page d’accueil


Informations et Défense des droits et à la citoyenneté des Sourds de France - Défendre la langue des Signes française - Pour l'égalité des droits et des chances à participer à la vie sociale, culturelle et aux loisirs- Cours d'intiation à la Langue des Signes Française et à la formation sur l'accueil des personnes sourdes et malentendantes en diretion des entreprises et collectivités territoriales.