Vendredi 09 Mai 2019

À propos de l'éducation des jeunes sourds, la citoyenneté et l’Accessibilité....

5 Associations nationales des Personnes sourdes
et de Parents d'enfants sourds ont été reçues à l'Élysée...


En cette matinée du Vendredi 09 Mai, les représentants des associations nationales - ANPEDA- UNAPEDA - ANPES - UNANIMES (anciennement UNISDA) - FNSF et MDSF ont été reçues par Mme Marie FONTANEL, Conseillère à la Solidarité et la Santé auprès du Président de la République pour parler de la scolarité des jeunes sourds mais également sur la Citoyenneté et l’Accessibilité.

Voici le compte rendu ci-dessous de cette réunion par le Pdt du MDSF, Valentin TONIZZO.
Personnes présentes :
MDSF, Valentin TONIZZO
FNSF, Ronit LEVEN,
UNISDA , Claire DUPUY 
UNAPEDA , Pierre ROGER ,

ANPEDA, Didier VOITA, 
ANPES, 
Catherine VELLA 

Mme Marie FONTANEL a écouté très attentivement nos demandes. Nous avons essentiellement parlé d'éducation, en réclamant une nouvelle fois :

1-Un réel accompagnement des familles à l'annonce de la surdité, avec une véritable information des familles sur la LSF et l'éducation bilingue.
2- Ne plus accepter l’accompagnement par des personnes du corps médical ( les sourds ne sont pas des malades !!) mais organiser un vrai travail avec les associations de parents.
3- Avons tous insisté sur l'importance de la période d’âge 0 / 3 ans qui est essentielle pour la mise en place des bases d’un libre choix du mode de langage de communication avec l'enfant sourd.

4- Un parcours scolaire respectant le choix des familles, PAS D'AESH ou d'AVS, mais des enseignants maitrisant la LSF, au sein de groupes d'élèves sourds dans des écoles ordinaires et assurant une place privilégiée pour des enseignants sourds signants.

5- Les représentants de la FNSF et du MDSF ont insisté fortement sur leur vécu dans leur parcours scolaire et personnel. Ils ont précisé, en conclusion, que ...
plus rien ne doit être décidé sur les sourds sans les sourds.

6- il a été également évoqué la déclaration inadmissible du ministre de l'Education Nationale à l'Assemblée Nationale,en disant « ... que la création de PEJS dans une académie n'est qu'optionnelle !!! ‘’ - Madame FONTANEL a promis de revenir vers nous à ce sujet.

7- Nous avons toutes et tous insisté sur l'importance de donner une langue aux enfants sourds et avons démontré les dégâts provoqués par le ‘’ tout médical ‘’.

8- Nous avons dit qu'un enfant sourd n'a pas besoin d'être « rééduqué » et « réparé », il a seulement besoin d'une langue pour s'exprimer et apprendre avec des professionnels compétents dans son parcours scolaire.

9- En clôture, le Président du MDSF s’est exprimé sur l’accessibilité "télévision", en faisant remarquer que le Gouvernement et le CSA ne font pas encore appliquer à la lettre, la charte pourtant signée en 2015 avec nos associations nationales sur l’accessibilité des émissions en LSF.
Il a également fait remarquer qu’il y aura des élections européennes le 26 mai et poser la question suivante:
‘’..
Comment les sourds peuvent comprendre les informations sur ces élections ?? ‘
‘’
Comment peuvent-ils prendre une décision pour faire un choix comme citoyen à part entière ?? ‘’
Et de conclure : ‘’...
Sans cette possibilité d’accessibilité, les personnes sourdes et malentendantes deviennent des sous-citoyennes, donc inégales entre tous. ‘’
Madame FONTANEL a pris bonne note de ce détail d’importance ...


En conclusion:
- Elle nous a assuré d’ avoir bien compris et que nous avions changé sa vision sur les personnes sourdes... ( mais nous verrons bien....)

- Elle a affirmé que nous continuerons à travailler avec elle pour avancer sur le sujet de l’Éducation, et l’accessibilité aux télévisions (Surtout pour les élections européennes du 26 mai 2019, et les diverses informations). 
- Elle  nous a aussi donné raison à faire du lobbying pour alerter le Gouvernement afin qu’il n’oublie pas la situation des enfants sourds et des élèves sourds de tous les âges.

- Elle nous a réaffirmé que le Président MACRON a exprimé le souhait que chacun trouve sa place au sein de la République.

°°°°°°°°°
Pasted Graphic                                        Pasted Graphic 1          

 Les 5 représentants d’associations nationales                                  et le café offert....                                             
               et 2 interprètes en LSF                             sous le portrait du Président de la République



Capture d’écran 2019-05-10 à 11.52.53
C. VELLA ( ANPES) - V. TONIZZO (MDSF) - R. LEVEN (FNSF)



Retour page d’accueil




Informations et Défense des droits et à la citoyenneté des Sourds de France - Défendre la langue des Signes française - Pour l'égalité des droits et des chances à participer à la vie sociale, culturelle et aux loisirs- Cours d'intiation à la Langue des Signes Française et à la formation sur l'accueil des personnes sourdes et malentendantes en diretion des entreprises et collectivités territoriales.